Isabelle et Pierre Clément – Domaine de Châtenoy – Vins de Menetou Salon

La vigne, au coeur de notre histoire

Les Clément

La passion en héritage

Plus qu’un savoir-faire, c’est leur passion qu’ Isabelle et Pierre ont transmis à leur fille, Anne. Un choix donc, chevillé au corps, qu’elle a pris soin de travailler en dehors des murs du domaine, lors de ses études à l’école de commerce de Rouen puis lors d’expériences dans le monde du vin en Nouvelle-Zélande ou aux Etats-Unis. Mais pourquoi aller si loin ? Pour l’ouverture d’esprit, pour apprendre de nouvelles méthodes et s’interroger sur les siennes. Ces nouvelles compétences acquises n’ont fait que conforter son choix de revenir au domaine, en 2014 et apporter sa touche tout en respectant l’héritage du tableau familial. Car oui, Anne voit le vin comme un art, une création, presque magique : utiliser la matière que nous offre la nature pour la sublimer par ses mains de vigneronne. 

Pierre-Alexandre, le benjamin de la famille n’a pas à rougir d’un parcours déjà bien solide, équipé et prêt à reprendre les rênes du domaine accompagné de sa soeur Anne. Pierre-Alexandre, œnologue de formation à Bordeaux, a multiplié les expériences, dans un château bordelais mais aussi dans un centre de recherche viticole en Corse. Pierre-Alexandre n’a pas les deux pieds dans le même sabot et aime consacrer son temps libre à la randonnée en montagne, une autre activité qui requiert un nez aiguisé pour s’orienter. Il rapporte dans ses bagages un regard nouveau, une énergie débordante et l’envie de continuer l’aventure familiale… Son petit faible ? Les pinots noirs de Menetou-Salon qu’il aime déguster à l’air libre, en fin de journée, entouré de sa famille et de ses amis.

 

Marie s’est envolée il y a un peu plus de deux ans pour le Danemark et y exporte au quotidien tout son attachement au domaine… Scientifique jusqu’au bout des ongles, Marie, l’aînée, s’est orientée vers des études d’ingénieure en mécanique puis a construit sa carrière, déjà solide, au sein de multinationales à des postes à haut niveau de responsabilité.

Pierre Clément

Pierre ou la recherche de la vinification perdue…

Il avait dix ans lorsqu’il s’est essayé pour la première fois de faire son vin avec quelques litres de raisins chipés sous le pressoir. Depuis, il n’a jamais arrêté d’innover et produire, chaque année, le meilleur vin possible.

Accompagné par les histoires de son grand-père, transmises de génération en génération, Pierre a consolidé l’héritage familial par une formation scientifique d’oenologue. Paradoxalement, cette meilleure compréhension de la complexité du processus de vinification permet à Pierre d’être le moins interventionniste possible dans le but de ne faire parler que le terroir, le millésime et faire naître des cuvées d’une qualité optimale.

Curieux, audacieux, passionné, Pierre a mille idées à la fois et aime maîtriser son art tout en restant humble face à ce qu’il ne peut contrôler, à tout ce qui peut basculer. Les incertitudes sont nombreuses lorsque l’on est vigneron : aléas climatiques, fermentations difficiles, Pierre reste ainsi l’éternel élève de l’imprévisible  Nature. 

Une histoire d’amour

Quoi de mieux que l’occasion d’un mariage, de surcroît au domaine de Châtenoy, pour tomber amoureux ?

C’est ainsi que Pierre et Isabelle se sont rencontrés et ne se sont plus quittés depuis maintenant 37 millésimes. Une belle histoire pour cette enseignante de métier qui a suivi son mari dans cette aventure qu’elle ne regrette certainement pas. Un monde sépare pourtant ces deux vocations ! Mais on peut toutefois y déceler quelques liens insoupçonnés : le besoin d’apprendre toujours, de se réinventer à chaque rentrée marquée par ses habitudes et son lot de surprises, la transmission aux générations futures…

Cette passion commune leur a permis, au fil des années, de donner une toute autre dimension au domaine : de 10 hectares de vignes vendus essentiellement dans la région, la maison est aujourd’hui un incontournable de l’appellation Menetou-Salon avec ses 60 hectares distribués partout en France et à l’étranger. C’est ce métier qui en regroupe tant à la fois -culture de la vigne, production, commercialisation- qui plaît à Isabelle, la touche-à-tout. 

Nos Racines

 Clément et Menetou-Salon sont deux noms indissociables depuis déjà des siècles. En 1560 déjà, un certain Sébastien Clément est connu pour être un vigneron réputé. Des générations se suivent, restant implantées dans la région comme une vigne puisant sa force dans son sol, avec son lot de destins tragiques tel que celui d’un autre Pierre Clément, qui en 1875, attrapa un “chaud rafferdi” (une forme de pneumonie en berrichon) en livrant du vin sur une carriole à cheval, laissant son fils de quinze ans orphelin de père. C’est cet enfant-là, Pierre-Alexandre, qui construira plus tard la maison de Châtenoy et s’impliquera tant pour son domaine que pour son appellation. Membre fondateur du syndicat viticole créé en 1891, il est également l’un des premiers, à l’orée du XXe siècle, à replanter des plants greffés de sauvignon pour survivre à la crise du phylloxéra.

Autrefois

Vous aimez nos vins ?

Recevez chaque trimestre les actualités du domaine directement par mail ! Je m’inscris !  

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Si vous souhaitez recevoir nos informations, actualités et offres, merci de remplir le formulaire de la page contact en cochant « oui » à la question « je souhaite recevoir les actualités du Domaine de Châtenoy »

Je m’inscris !

 

fr_FRFrançais